Pourquoi le boom immobilier autour de la Miami River change la donne

Pourquoi le boom immobilier autour de la Miami River change la donne

Si vous n’avez pas été vers la Miami River récemment, vous allez probablement être surpris. Ce n’est plus la zone industrielle qu’elle était. Bien qu’elle soit toujours très active, elle a été complètement remodelée : décontaminée, nettoyée et embellie. Et ça, les promoteurs immobiliers l’ont remarqué. Plus de 7 500 unités résidentielles ont été construites autour de la rivière depuis 2000, avec encore 3 280 unités et 11 maisons approuvées en 2015, d’après la Miami River Commission. Six restaurants et 550 chambres d’hôtel ont également été approuvée l’année dernière et de nouvelles sections du Riverwalk sont toujours en construction. « Les gens ont réalisé que la rivière était un atout naturel sous-estimé » nous dit Gerard Yetming, agent immobilier à Miami, qui vit également au bord de ce cours d’eau. « Cela sépare Downtown et Brickell, un rivage que l’on peut exploiter, et vous êtes très proche du centre d’affaire. Que les promoteurs immobiliers essayent d’en tirer profit était inévitable. »

Les acheteurs rêvent d’une maison au bord de l’eau, mais une maison libre au bord de la plage est incroyablement rare. De plus, le prix des terrains près de la rivière est plus abordable que celui de la plage, d’après le consultant immobilier Anthony Graziano.

Un des projets qui génère le plus d’engouement est le récent River Yacht Club (401 SW Third Ave). Construit par Dupoux Partners, le club bénéficie de 300m de docks qui peut accueillir des bateaux faisant jusqu’à 27m ou même une quinzaine de yachts de 15m. Il dispose également d’un restaurant dirigé par le chef de renom Michael Lewis, un jardin extérieur, une marina réservée aux membres et le VanDutch Lounge, sur la terrasse du toit.

miami-Real-Estate-Boom-4.jpg

« Dans une ville qui, remarquons le, n’a pas tant de terrains côtiers, le River Yacht Club veut faire profiter d’un dîner au bord de l’eau ceux qui recherchent une expérience sophistiquée », annonce Stephane Dupoux, PDG de Dupoux Partners.

Pendant ce temps, Chetrit Group construit un énorme projet de plusieurs milliards de dollars, incluant 4 tours, 1 678 unités résidentielles, un hôtel de 330 chambres et 88 000 mètres carrés de bureaux et commerces. L’achèvement des commerces et de la première tour de ce projet encore sans nom est prévu pour 2018.

En Novembre dernier, KAR Properties a ouvert la vente de 350 co-propriétés à One River Point, deux tours de 60 étages. Les prix vont de 700 000$ à plus de 12 millions. Le One River Point comprend un club privé de 10 000 mètres carrés, un restaurant au bord de l’eau, un café au bord d’une piscine et un centre de fitness.

« J’étais déjà partisan de la Miami River avant qu’elle ne soit réaménagée et chic » annonce Shahab Karmely, fondateur et PDG de KAR. « J’ai vécu dans plusieurs villes avec des rivières : Londres, Bangkok, Francfort. Ce qui rend les rivières importantes et au coeur de la ville c’est qu’elle vous permette d’être au milieu d’un environnement urbain tout en pouvant contempler la beauté de l’eau. »

miami-Real-Estate-Boom-2.jpg

Parmi les autres projet autour de la Miami River, on trouve Related Group’s One Brickell, qui construisent 3 tours, 1 400 résidences, un hôtel, des bureaux et commerces ainsi que Hellinger Penabad Companie’s River Landing, avec 500 appartements et 150 000 mètres carrés de commerces.

Bien sûr, toutes les constructions autour de la Miami River ne sont pas que résidentielles. Alex Mantecon, propriétaire de MV Real Estate Holdings, est en train de construire le Riverside Wharf, qui a l’ambition de devenir le restaurant numéro un pour un dîner au bord de l’eau. Ce projet de 30 millions de dollars inclue 4 restaurants avec terrasse extérieure et un complexe événementiel.

« Il n’y a pas d’autre endroit sur la Miami River ou vous pouvez aller dîner en bateau et profiter de 4 restaurants tenus par les meilleurs restaurateurs du monde » nous dit Alex Mantecon, « Cela change la donne ». Il ajoute que le Riverwalk connectera le Riverside Wharf aux nouveaux restaurants SushiSamba et Duck&Waffle à proximité.

Quelqu’un qui est particulièrement optimiste pour les abords de la Miami River est Avra Jain, du groupe Vagabond, qui a récemment acheté et restauré le Miami River Inn. Elle recherche aussi d’autres opportunités au bord de la rivière. « Le potentiel est juste monstrueux. Pour vivre, travailler, s’amuser, manger, boire ou même faire du sport » dit elle. « Il y a quelque chose d’apaisant avec l’eau, c’est pourquoi je pense que la rivière influe sur notre bien être en plus de tout le reste. »